À première vue (ou première lecture) on peut se dire : mais qu’est ce qu’elle nous raconte ??? Mais pourtant si vous prenez le temps de lire ces quelques lignes vous comprendrez vite ou je veux en venir.

 

Notre corps nous parle… sans arrêt mais nous avons bien souvent du mal à l’entendre et à l’écouter. Et pourtant il sait s’exprimer quand il faut. Pour mieux saisir le sens de ce que j’écris voici une phrase qui, de mon avis, résume assez bien mes pensées :

« Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime »

En d’autres mots ce que nous taisons peut nous rendre malade. Vos émotions peuvent parfois prendre le dessus, mais dans bien des cas nous ne voulons pas comprendre les signes.
Notre société qui est dans l’excès et la rapidité nous pousse à ignorer les manifestations de nos émotions débordantes : « je n’ai pas le temps, ça va passer, ce n’est pas grave, on verra plus tard.. » cela ne vous rappelle rien ? Refouler, et ne pas verbaliser nos émotions génèrent des symptômes physiques :

Qui n’a pas sué, eu les mains moites quand il est angoissé / stressé?

Oui bon facile vous me direz, alors pourquoi est ce que l’on ne s’écoute pas plus?
Pourquoi ne sommes nous pas d’abord bienveillants, aimants et attentifs envers nous même avant de l’être avec les autres?
Grande question et grand débat que je vous invite à avoir avec vous-même.
Bien sur il ne faut pas généraliser, et il est important de ne pas rester dans le doute si une douleur est trop importante et persiste.

En résumé: Il est important d’écouter nos émotions car qui sait, cela pourrait peut être nous éviter des petits désagréments physiques.

Pour approfondir votre réflexion: Le Grand Dictionnaire des malaises et des maladies. Jacques Martel

À méditer… Naturellement…

 

Mélanie Gubin